31/10/2010

automne

la bastide 015.jpg

Chanson d’automne 

Les sanglots longs


Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l’heure
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure.

Et je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Paul VERLAINE (1844-1896) Poèmes saturniens

21:35 Publié dans POESIE | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

BONJOUR ma copine
C'est bien beau ça....
Ca va, tu as passé une meilleure nuit, je pense à toi...
Prends soin de toi reste cool et pense à des choses positives et ça ira...évite de plonger dans la mélancolie pour l'instant...tu es quelqu'un d'énergique ...alors... oups un coup de pied au cul !!! et c'est reparti !!!!...
BISOUS
béa

Écrit par : beatrice | 01/11/2010

Les commentaires sont fermés.